Alan Turing, inventeur de génie et inspirateur de Steve Jobs

@Pauline L'huillier

Vous avez déjà entendu son nom, c’est certain ! Alan Turing, ce génie, à qui on doit beaucoup !

On lui doit d’abord notre survie lors de la seconde guerre mondiale, rien que ça. Mais également, l’invention de l’ordinateur, et de l’intelligence artificielle.

Il y en a même qui disent que Steve Jobs lui rendrait hommage avec le logo de son empire. 

portrait alan turing inventeur ordinateur ia

[ 1912 – 1954 ] © CNRS Le journal

Turing, notre sauveur !

Turing et Enigma, le décryptage des secrets allemands…

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, la marine allemande remporte de nombreuses victoires sur terre et dans les mers. Une des clés de ces victoires est la machine Enigma, une machine à coder électro-magnétique, qui permet à l’état major allemand de transmettre à ses sous-marins des messages indéchiffrables par les services secrets alliés.

Dès le début de la guerre, Alan Turing est recruté par les services secrets anglais. 

Mathématicien et expert du chiffrement – et du déchiffrement – Alan Turing devient un héros de la seconde guerre mondiale. Grâce à ses talents, il perce le secret qui permettait aux nazis de transmettre leurs messages de manière sûre et parvient à casser les codes allemands, notamment Enigma.

Avant la fin de la guerre, il conçoit une machine électronique qui permet de déchiffrer ces messages codées en une semaine, puis quelques jours, et enfin en quelques minutes. 

Inventeur de l’ordinateur et père de l’IA

Après la guerre, Turing travaille à la conception des premiers ordinateurs.

Les bases du fonctionnement de l’ordinateur conçu par Turing sont posées en langage binaire, (algèbre de Boole) composé uniquement de 0 et de 1. Par essence même, les ordinateurs modernes sont des réalisations concrètes des « machines de Turing ».

Le fantasme d’Alan Turing repose sur cette machine évolutive, voire intelligente, qui grâce à son cerveau mécanique fonctionnant en langage binaire, serait capable de tout numériser, jusqu’à la pensée. 

Une machine créée par l’homme peut-elle faire preuve d’intelligence ?

Telle est la question à laquelle Turing a essayé de répondre !

Il s’intéresse donc à la biologie, et particulièrement aux connexions neuronales. Pourquoi les machines, si douées pour effectuer des calculs rébarbatifs à l’homme, sont-elles si gênées pour simuler les actions les plus naturelles de l’être humain (marcher, prendre un verre…) ?

En 1950, le chercheur explore l’intelligence artificielle et propose un test pour définir si une machine est « consciente » ou non. Si un humain ne parvient pas à différencier un être humain d’un ordinateur avec lequel il communique à l’aide de messages écrits, alors l’ordinateur est comme l’homme, capable de « penser ».

De Turing, on retient la machine dite, « de Turing », ancêtre de nos ordinateurs, et le « test de Turing », un moyen d’évaluer l’intelligence d’une machine.

turing test intellignce artificielle

L’iphone Apple,  hommage à Turing

Les fondateurs (Steve Jobs, Ron Wayne, Steve Wozniak) d’une petite société promise à un grand avenir, baptisent “Apple” le premier ordinateur qu’ils fabriquent. Le logo, dessiné par Rob Janoff, représente une petite pomme entamée. Dans le milieu encore étroit de l’informatique naissante des années 70, beaucoup y reconnaissent une référence au destin tragique de Turing.

Alan Turing s’est suicidé en croquant une pomme au cyanure, et étant gay, la pomme Apple aux couleurs de l’arc en ciel gay est un symbole… 

histoire-logo-apple-alan-turing

Alan Turing a conçu l’ordinateur, Steve Jobs l’a cultivé avec la pomme.