top of page

LE BLOG DE PRAGMATAN

Rechercher
  • Pragmatan

Les nouvelles priorités des salariés

La qualité de vie, la santé et le bien-être sont devenus les premières préoccupations des collaborateurs, avant même la garantie d’un salaire confortable, qui arrive désormais en troisième position. La perspective d’une meilleure qualité de vie est la première raison qui pousse les salariés à quitter leur emploi aujourd'hui.




La crise a conduit les salariés à repenser fondamentalement leurs priorités de vie et de travail, et à se concentrer sur leur bien-être. Quand on les interroge sur leurs nouvelles attentes, leur première priorité post-crise est d’avoir un meilleur équilibre de vie (66%), loin devant un salaire confortable (49%).


Face à ces aspirations croissantes, le télétravail constitue une réponse efficace au rééquilibrage des temps de vie. Le temps gagné sur les trajets permet de penser plus à soi, à sa famille, à sa maison. 48% de ce temps sont utilisés pour les loisirs et le bien-être (sommeil, sport, méditation) et 33% pour gérer les tâches quotidiennes domestiques et

familiales. Finalement, seuls 18% de ce temps sont réalloués pour travailler davantage.


Malgré l’impact positif du télétravail sur l’équilibre de vie, les Français restent très attachés à leur bureau et ont envie d’y retourner. Il semble qu’une certaine lassitude se soit installée post-crise sanitaire.


Le télétravail de longue durée n’est pas sans risque et cache un lourd bilan social et psychologique. Si les Français sont de grands adeptes de la conciliation des temps de vie permise par le télétravail, ils sont en manque d’interactions humaines. 70% déclarent qu'interagir avec leurs collègues leur manque (vs 61% en moyenne dans le Monde) et 58%

regrettent la qualité des interactions en face-à-face. Le constat est sans appel et confirme que le travail à distance est pour partie subi et nourrit un sentiment d’isolement

social. C'est donc aux entreprises de veiller à la santé mentale de leurs collaborateurs et ils ont de fortes attentes en la matière: ils souhaitent que leur entreprise leur propose des bureaux plus humains (83%), des espaces qui favorisent le bien-être, qui laissent place à la déconnexion et aux moments de socialisation. Des évènements qui favoriseraient l'intégration et qui nourriraient un sentiment d'appartenance à la société.


 

Justine Heimburger

Marketing et communication



Les derniers posts

bottom of page